Robert Champigny

 

 

 



 

 

 

 

Langage-à-deux

 

Langage à deux, langage verrouillé qui n'appartient qu'aux deux, au «couple» comme on dit. Langage né de l'intimité. Car un amour sans intimité n'est qu'une habitude, une habitude de proximité.

Ce langage n'est parlé que par eux car ils l'ont inventé. Comme certains jumeaux ont une langue secrète qu'ils ne partagent avec personne.

Une langue s'est inventée au fur et à mesure que l'intimité grandissait. C'est grâce à cette intimité que le désir est devenu amour, que la tendresse est devenue amour. Sans intimité, pas d'amour. Sans langage à deux, pas d'amour.

Allusions comprises d'eux seuls, mots-cultes, souvenirs, transposés ou fabriqués, présence de lieux et de personnages imaginaires. Jeux de paroles, surnoms, proverbes insolites.

Naissance de néologismes aussitôt adoptés, histoires vécues, revisitées, et transformées en fables, ou en comptines pour chats.

Rituels de l'amitié. Car sans amitié, un amour n'est pas un amour, c'est un attachement. Et sans intimité, un amour n'est qu'une habitude de proximité.

Je dédie ce texte à Robert Champigny

 

Tu disais il ne faut pas laisser de trace
mais toujours de ta main
          jaillissaient les poèmes

 

 

Ce qui suit est une simple reproduction de la « quatrième de couverture » d’un ouvrage publié en 1987 chez Champion-Slatkin (Paris-Genève)

Robert Champigny : poète et philosophe
Textes recueillis et présentés par Hédi BOURAOUI


Robert Champigny: poète, philosophe, professeur de littérature, critique, et défenseur des opprimés : humains ou animaux.
Ces hommages à sa mémoire, rassemblés et préfacés par Hédi Bouraoui, éclairent les multiples aspects de sa vie et de son oeuvre et en proposent une appréciation cohérente. On nous présente un Robert Champigny, jeune disciple de Bachelard, qui plus tard s'affirmera aux Etats-Unis comme écrivain et critique littéraire de premier plan.

Robert Champigny : poète et philosophe réunit des textes rédigés soit en français soit en anglais, de nature diverse. Douze essais par des critiques éminents tels qu'Edouard Morot-Sir, Germaine Brée, Raymond GayCrosier, analysent la poésie et la pensée philosophique de Champigny. Suivent des poèmes dédiés à sa mémoire et une série de témoignages personnels apportés par des écrivains tels que Henri Peyre, Edith Kern, Serge Brindeau et bien d'autres.

Le volume comprend aussi - ce qui présente un intérêt tout particulier - des inédits de Robert Champigny. Ces textes - souvenirs, poèmes, réflexions - sont accompagnés de fac-similés de lettres manuscrites (Gaston Bachelard, Roland Barthes), de seize pages de photos en noir et blanc et de deux entretiens de Hédi Bouraoui avec Champigny, et avec sa femme. L'ouvrage se termine par une bio-bibliographie complète de l'écrivain disparu.

 

Un matin de septembre
émerveillé tu célébras
du vent le prodigieux désordre

 

Une rue de Châtellerault, ville natale de Robert, lui a été dédiée.